Huilez vos parquets et planchers pour une protection durable

Déco des sols

Quoi de plus agréable qu’un parquet huilé et bien nourri pour donner belle allure à une pièce ? L’Huile Parquet Aquaréthane® de Syntilor conserve l’aspect naturel du bois de vos planchers, parquets, escaliers, rambardes… tout en les protégeant contre les chocs du quotidien (rayures, frottements, taches).

Cette huile non grasse et sans odeur sèche très rapidement : 30 minutes pour un toucher sec et seulement une heure entre deux couches. Vous pouvez donc terminer une pièce dans la journée sans problème !

Parquet huilé

 La préparation de votre bois diffère selon qu’il est neuf ou ancien :

  •  si votre plancher est neuf, poncez le avec une ponceuse spéciale parquet, en terminant par un grain 120. Dépoussiérez soigneusement avant d’appliquer l’Huile Parquet Aquaréthane®
  • si au contraire vous souhaitez traiter un parquet ancien, il vous faut le poncer à blanc (d’abord avec un grain 40, puis 80 et enfin 120). Nous vous déconseillons de le décaper ou de le décirer.
  • sur des bois exotiques ou ayant déjà été cirés, poncez de la même manière puis dégraissez avec de l’acétone

Huile Parquet Planchet Aquaréthane

Nos conseils pour une bonne application de l’Huile Parquet Aquaréthane® de Syntilor :

  • remuez avant l’application, sans diluer l’huile qui est prête à l’emploi
  • appliquez au rouleau à poils courts
  • trois couches fines sont nécessaires lors d’une première application
  • pour un résultat parfait, laissez sécher une heure entre deux couches, puis poncez légèrement avec un abrasif fin et dépoussiérez
  • ne dépassez pas 48 heures entre deux couches
  • pour l’entretien régulier de votre parquet ou plancher, repassez régulièrement une fine couche à l’aide d’un balai éponge ou d’une serpillère microfibre

Si, au fil du temps, votre parquet présente des rayures, de petites taches et/ou perd son aspect initial, utilisez sans attendre l’Entretien Huile Parquet Aquaréthane® de Syntilor. Appliquez le sur la zone à traiter à l’aide d’un balais ou d’une serpillère microfibre. Laissez sécher une heure.

Commentaires

  1. de BOISARD

    Bonjour
    Pour proteger mon parquet en sapin, j’ai utilisé de l’huile blanche syntilor spécial parquet que j’ai étalé au rouleau sur un parquet poncé, or dès la 1ère couche, et après 24 H de sèchage on aperçoit toutes les traces de rouleau. Vont-elles s’enlever à l »egrenage?
    Merci de me dire comment proceder pour les enlever.

    • de audrey

      Bonjour,
      Il s’agit certainement d’une application un peu trop « riche », qui n’a pas permis la répartition parfaite du pigment blanc contenu dans l’huile. Une huile, contrairement à un vitrificateur, doit imprégner le bois du parquet en pénétrant les fibres. Toute surépaisseur est à proscrire. Les traces que vous évoquez seront aisément éliminées lors de l’engrenage, qui sera pratiqué avec un abrasif fin (si vous disposez d’une mono brosse ou d’une ponceuse excentrique vibrante, l’opération sera plus rapide). Après un dépoussiérage soigneux, appliquée la deuxième couche… fine !
      Merci de votre confiance, bon travail et à bientôt.

  2. de LE CADRE

    Bonjour,

    Je possède un parquet en chêne, huilé avec l’huile pour parquet 2 en 1 coloris Chêne Fumé. Ce parquet a reçu au moins 5 couches d’huile au fil des ans.
    Je trouve la teinte trop foncée, un ponçage à blanc du parquet est exclus car les lames sont disjointes et l’huile teintée a migré entre les lames. Dans la description de ce produit il est indiqué qu’on peut superposer 2 teintes différentes de cette huile, en appliquant la plus foncée en premier.
    Je n’ai malheureusement pas trop d’endroits non visibles où effectuer des essais quelle couleur peut être conseillée pour éclaircir le parquet ? Je vous remercie pour votre aide.

    • de audrey

      Bonjour Aurélie,
      L’Huile pour parquet 2 en 1 compte 9 nuances, toutes miscibles entre elles ou superposables. Appliquer un ton plus clair n’aura pas un effet immédiat, mais éclaircira à coup sûr, à terme, votre parquet sans que vous ayez besoin de le poncer (bien entendu, le bois ne retrouvera pas la tonalité brute, mais cela vous évitera des travaux). Sur une Huile 2 en 1 Syntilor Chêne Fumé, a fortiori appliquée depuis longtemps, nous vous recommandons, plutôt qu’un Blanc ou un Gris Clair, qui éclairciraient fortement mais avec un risque d’effet « cérusé », la nuance Chêne Vieilli. Très appréciée par de nombreux professionnels du parquet et de la décoration, c’est elle qui laisse le bois dans sa nuance originelle. Au fur et à mesure des applications (que vous pratiquerez comme à votre habitude, en couches fines et régulières, bien lustrées, sans surépaisseurs), vous apporterez à votre parquet trop foncé une belle douceur lumineuse.
      Merci de votre confiance et bon travail.

  3. de BRICE

    Bonjour,
    Est il possible de vitrifié un parquet contrecollé Huilé ?
    Il a été posé en 2010 et n’a jamais été huilé depuis, il a une épaisseur de 14mm dont 4mm de plaquage chêne massif blanchi.
    Pour une question d’entretien et de protection nous hésitons à le vitrifier ou le huilé, ce parquet se trouve dans une entrée et un séjour donc un passage intensif entre les enfants et le chiens.

    Merci d’avance pour vos précieux conseil !

    • de audrey

      Bonjour Brice,
      Il est toujours délicat de vitrifier un parquet qui a été huilé (même si c’est toujours possible), car l’une des caractéristiques de l’huile est sa forte pénétration, qui impliquera un ponçage soigneux et « profond » pour éliminer le bois huilé et obtenir un bois « nu », sur lequel le vitrificateur pourra parfaitement « accrocher » (il faudra utiliser une ponceuse à parquet [facile à louer] et débuter le ponçage par un abrasif gros grain (36) ; poursuivre avec un grain moyen et affiner avec un grain fin, par exemple 100). Même si votre parquet comporte un parement de 4 mm d’épaisseur, cette opération n’est pas sans risque.
      Je vous recommande plutôt de rénover votre parquet huilé, ce qui vous demandera un travail moins important et vous permettra de retrouver un très bel aspect, qu’il sera aisé d’entretenir facilement et rapidement, même si le « trafic familial » est important.
      Comme votre parquet, huilé d’origine, n’a pas reçu d’entretien particulier depuis sa pose, vous choisirez une huile très polyvalente, l’Huile Parquet 2 en 1 Syntilor. Vous égrènerez soigneusement l’ensemble de la surface avec un papier abrasif fin (grain 80 ou 100, avec une mono brosse, également facile à louer ou une ponceuse vibrante de bonne qualité). Il est important de ne pas éliminer l’huile déjà présente sur votre parquet, mais de dépolir et de nettoyer l’ensemble de la surface. Vous devez obtenir un bois propre, sans tache ni auréoles, que vous dépoussiérerez soigneusement. Vous appliquerez ensuite deux couches très fines d’Huile 2 en 1, que vous essuierez au fur et à mesure de l’application (suivez attentivement le mode d’emploi indiqué sur la boîte). Votre parquet retrouvera ainsi une très belle finition sans perdre de son cachet.
      L’entretien en sera très aisé, avec le Savon Naturel des Parquets Huilés chaque fois que nécessaire et une « couche de rappel » d’Huile 2 en 1 une fois par an, par exemple.
      Merci de votre confiance et bon travail.

  4. de Hubert vdw

    Bonjour,
    Nous avons un très vieux mas dans les PO avec de vieux planchers.
    Nous avons mis à blanc un plancher en pin et un plancher en chêne.
    Puis nous avons mis une couche de Syntilor huile 100% invisible.
    Le plancher en pin a pris une teinte rosée … le plancher en chêne a pris une teinte blanc bleuté. Que faire???
    MERCI de votre réponse

    • de audrey

      Bonjour,
      Les deux cas que vous citez sont les résultantes différentes d’un même phénomène : l’application d’une couche de huile trop importante. Le plancher en pin a pris une dominante rosée car il est certainement d’une autre essence, très utilisée auparavant, le pitchpin. Assez résistant à l’usage et présentant un veinage brun clair assez intéressant, le pitchpin présente, comme le Douglas, une dominante beige rosé lors de l’application d’une couche importante (un parquet en pin des Landes aurait pris une coloration jaune d’or caractéristique). Le chêne, en revanche, s’il est ancien, doit avoir notablement bruni et une couche épaisse d’huile génère un reflet blanc bleuté, dû à l’importante concentration d’agents matants qui permettent d’obtenir, dans des conditions normales, une finition 100 % invisible.
      Dans les deux cas, un bon égrenage (ponçage de surface avec un abrasif fin) vous permettra d’éliminer l’épaisseur excédentaire de l’Huile est donc de retrouver une coloration « normale », c’est-à-dire une finition 100 % invisible. Une fois cette préparation réalisée et un dépoussiérage soigneux effectué, vous appliquerez les deux couches restantes d’huile, cette fois en couche fine (spalter pour les bords et rouleau poils ras pour les surfaces).
      Merci de votre confiance et bon travail.

Laisser un commentaire

*

*

Votre adresse mail ne sera pas divulguée

* Champs obligatoires